La couronne de l’Avent

 

Au cœur de l’hiver, au moment du solstice où la lumière l’emporte sur les ténèbres, Noël resplendit comme la fête des lumières et des décors multicolores. Les chrétiens ont éprouvé le besoin de vivre un temps de préparation spirituelle à cette fête importante. C’est ainsi qu’est né l’Avent, dont la durée a varié au fil du temps. De huit jours seulement à la fin du IV siècle, il débute deux siècles plus tard le 11 novembre et inclut trois jours de jeûne par semaine, si bien qu’on l’a parfois appelé « le petit Carême ». Les quatre bougies de la couronne de l’Avent sont le signe de la lumière de Noël qui approche. On allume la première le premier dimanche de l’Avent, puis une de plus chaque dimanche. Plus la fête approche, plus il y a de la lumière. Les premières couronnes sont apparues au nord de l’Allemagne au XVI siècle. On les suspendait au plafond comme luminaires, ou bien on les plaçait sur une table. Leur forme ronde évoque le soleil et annonce son retour chaque année: l’Avent ne représente pas seulement l’attente de Noël, mais aussi pour les croyants celle du retour du Christ.