Une troisième dose de vaccin de signifie pas le fiasco des deux premières.

Vaccine bottles for Covid-19 Coronavirus. Large group of vaccine bottles. 3D rendering.

Une troisième dose de vaccin est demandée par le gouvernement français pour les plus vulnérables (65 ans et plus), elle va assoir un peu plus les ‘’antivaccins’’ dans leurs convictions. Après Israël et les USA la France franchit le cap des trois doses. La haute autorité de santé a donné son feu vert. Dix-huit millions de personnes de plus de 65 ans sont concernées et les injections débuteront mercredi 01 septembre. Ce sont les vaccins à ARN messagers Pfizer et Moderna qui seront utilisés pour cette 3 ième injection. Une perte d’efficacité des vaccins anti-covid au bout de quelques mois a été constatée. L’institut se base sur les études menées dans plusieurs pays qui ont fait ressortir cette baisse. Ces résultats sont remis en question par certains épidémiologistes qui contestent les taux et types d’anticorps mesurés. Ils restent sur l’objectif de la vaccination de 10 millions de français de 12 ans et plus, tout comme la vaccination des nations les plus pauvres, où les taux sont très faibles. Cette carence en personnes vaccinées représente une menace sanitaire réelle du fait de la circulation du virus qui à force aura toutes les probabilités de muter pour devenir des variants encore plus dévastateurs que ce que nous connaissons aujourd’hui. Il est à rappeler que plus de 85% des personnes atteintes aujourd’hui de formes graves du virus, ne sont pas vaccinées. Recevoir une troisième dose ne mettra pas pour autant en péril la santé des gens au contraire. La contestation des scientifiques est d’ordre économico-sociale (coût pour la sécu et disponibilité pour tous les pays), mais elle va constituer une brèche dans laquelle s’engouffreront les ‘’antitout’’, (refus des injonctions du gouvernement et discrédit de l’autorité scientifique). Réfuter la science est facile puisqu’il suffit d’aller sur les réseaux sociaux pour trouver ce qui va dans le sens de la contestation tout en faisant abstraction de la pertinence des propos comme de leur véracité. L’expertise en tout qu’elle soit du domaine de la science, de la sociologie ou de la philosophie, réside en chacun d’entre nous. Enfin le croit-on…

Le doute de certaines personnes en la vaccination par manque de recul n’est probablement pas feint, cependant quand on effectue un voyage en avion on n’est pas du tout regardant quant au pilote à qui on confie sa vie. Andreas Lubitz de Germanwings en a malheureusement fait la démonstration.

DS