Bienvenue sur le site de l’ARGV !

Bienvenue sur le site de l’ARGV !

Mon beau sapin

Edito de la Présidente

Un sapin pour les nôtres.

Décembre va gentiment souffler la bougie 2016 et enfiler une perle de plus au chapelet de notre vie. Croyant ou athée nous devons reconnaître que la chrétienté a su pour cette période laisser s’agréger des croyances aussi bien païennes que religieuses pour aboutir au miracle de Noël. Notre culture aujourd’hui imprégnée d’un mélange fait du réveillon, de la crèche, du père Noël et du sapin de Noël, fait de décembre le moment le plus attendu de l’année. De toute évidence parmi tous ces symboles celui du sapin de Noël est devenu prédominant. A l’origine simple décor d’un arbrisseau, une aristocrate grâce à son goût prononcé pour l’art, en fit très vite une œuvre esthétique incontournable pour tous les foyers de France et de Navarre. L’arbre de Noël pris toute son importance quand le choix du pin sylvestre fut fait et les meilleurs maîtres verriers furent mis à contribution pour l’élaboration de fines boules de verre décoratives. Couleurs chatoyantes, motifs de décoration, brillants incrustés donnèrent à la boule de Noël une destination qui ne fut jamais détournée. Plus tard on intégra dans la parure du sapin, des guirlandes duveteuses tissées de fils d’or, d’argent et de soie. Cet arbre voué tout d’abord au décor allait devenir une espèce de juge de paix éphémère qui officierait durant les mois de décembre et janvier. L’idée lumineuse du riche décor de cet arbre bedonnant, le rend respectable et en a fait le symbole des fêtes de fin d’année. Tout un monde gravite autour de lui. L’âge n’a plus cours dans son monde de magie. La douceur qu’il dégage invite à l’apaisement, au bonheur de vivre, à la connivence dans l’oubli des tracas passés. Ce végétal devenu réel personnage familial efface pour un temps les classes sociales dans la mesure où chaque décor pensé avec la chaleur de l’âme en fait une progéniture et comme pour son enfant, c’est toujours le sien le plus beau. Le monde de Noël que symbolise le sapin a su créer une représentation permanente tissée en filigrane de secrets et de regards qui dérobe au théâtre familial une intimité éphémère nouvelle. Chaque cœur contrit formule dans ses pensées le secret espoir d’une grande magnanimité du sapin réconciliateur.

Nous les anciens, sommes les Pères Noël permanents de nos enfants, petits-enfants et arrière-petits enfants et si nous n’avons pas besoin de toute une panoplie pour leur montrer notre amour, nous devons savoir profiter de notre sapin de Noël pour, sous sa stature, resserrer encore plus les liens familiaux en lui faisant prodiguer conseils et encouragements pour l’année qui se dessine. Alors, faisons tous un beau sapin de Noël. Prenons-le en photo et en février les plus beaux seront publiés sur ce site de L’ARGV. À toutes et à tous, bonnes fêtes de fin d’année et rendez-vous début 2017 ici même.

Mon beau sapin
Mon beau sapin