La morale, pas toujours bonne.

  Les sociétés spécifient le rejet ou non des comportements individuels ou de groupes. Par là les ardeurs néfastes individuelles ou collectives sont canalisées. Le but est la vie en communautés. Cependant certaines convictions peuvent être prises pour des valeurs morales et conduire à des comportements dogmatiques qui paralysent le débat. La vision devient à …

Ma liberté de penser

  « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ». (Matthieu 22 : 37-39). La Bible relate le disciple de Jésus. Mais qui connait Matthieu de nos jours ? L’Eglise catholique a abandonné la catéchèse et par là, laissé partir ses ouailles à vau-l’eau. Le clergé n’est pas le seul responsable de cet affaiblissement. La révolution …

La Terre, un être sensible ? (1ere partie)

Revenons sur les aléas climatiques qui nous sidèrent et nous font souffrir. Qu’a-t-on fait aux divinités pour de telles punitions ? Feux de forêt, inondations, sécheresses, canicules, pluies diluviennes, grêle, pandémies. Certes comme déjà dit, ces phénomènes ne sont pas nouveaux. Ce qui l’est, c’est leur concomitance. Du jamais vu ou alors peut-être dans les …

Peur de l’IA ?

Une communication sur intelligence artificielle (IA) a dernièrement retenu mon attention. Un progrès rend capable l’IA de traduire l’activité cérébrale et de transformer les pensées en un flux continu de texte. On ne va pas s’attarder sur le modèle d’IA basé sur GPT1 d’OpenAI qui permet cette performance et qui est en tous cas pour …

Vous étonnez-vous encore quelquefois ?

La réponse classique pour nous les anciens, est généralement, « plus rien ne m’étonne ». Alors j’irai un peu plus loin, savez-vous vous étonner ? J’entends par là s’étonner à bon escient. Ce n’est pas si facile parce qu’on percute souvent le mur de la méconnaissance. Pour être plus pragmatique je dirais qu’il y a deux façons de …

C’était mieux avant !

L’été il fallait y être, c’était le lieu des vacances idéales. On prenait grand plaisir à y bronzer, à s’y baigner, s’y montrer et surtout à raconter ensuite la réussite d’un séjour de rêve. Bien sûr on en rajoutait toujours un peu, il fallait bien ébahir les auditeurs qui n’avaient pas eu la chance d’y …